VECTALYS – La biotech lève 900 000 euros.

Vectalys

 

 

 

 

Le 14 juin dernier, la société toulousaine de Biotechnologies Vectalys annonçait l’entrée à son capital d’un groupe d’investisseurs :

  • la société de capital investissement bordelaise Galia Gestion qui apporte 500 000 euros
  • la plateforme de crowdfunding toulousaine Wiseed (200 000 euros)
  • et le consortium de business angels ASPAC (200 000 euros)

Cette levé de fonds accompagne le développement de la société de 25 personnes au chiffre d’affaires de 1,4 M€ (en 2015). L’entreprise affiche un taux de croissance de à deux chiffres depuis 2014 et a atteint les 64% au 31 mai 2016.

 

Trois brevets signés Vectalys

Le métier de Vectalys : fournir aux laboratoires des outils leur permettant d’effectuer des transferts de gènes. En effet, depuis Toulouse, l’entreprise conçoit, développe et produit des outils lentiviraux de transfert de gènes.  Un marché en plein boum et concurrentiel sur lequel l’entreprise a su se positionner dès le départ : « nous avions anticiper le rôle qu’allaient jouer les vecteurs lentiviraux en clinique, explique la fondatrice de l’entreprise, le Dr Pascale Bouillé  ; nous avons positionné notre technologie de production de vecteur vers une haute pureté dédiée à l’utilisation de cellules primaires isolées de tissus. »

Des brevets ont été déposés sur cette technologie de la purification et de la concentration et un troisième datant de mai 2015 propose l’utilisation d’une particule différente. De quoi étoffer le catalogue de la Biotech.

Un des objectifs de Vectalys et de s’étendre à l’international, en Euroope, aux Etats-Unis et en Asie, via des distributeurs locaux. « L’augmentation de capital va nous permettre d’accompagner notre croissance commerciale mais aussi l’augmentation de notre activité de production », résume Jan Steuperaert, directeur des opérations de Vectalys.

 

Source Le Journal des Entreprises

Septembre 2016

La une de nos adhérents

Genoskin ouvre un laboratoire de tests sur peau aux Etats-Unis

Spin-off du CNRS, la société de biotechnologies toulousaine développe une alternative, moins coûteuse, aux tests sur animaux des nouveaux produits […]

Antabio reçoit jusqu’à 8 millions d’euros du consortium mondial Carb-X

Sur le marché de l’antibiorésistance, Antabio innove. Une capacité remarquée par le plus grand partenariat public-privé au monde consacré à […]

Antabio obtient des fonds contre la mucoviscidose

La société obtient jusqu’à 8 millions d’euros du consortium mondial Carb-X pour la recherche contre les maladies résistantes aux antibiotiques. La […]

Notre actualité

Diplôme d’Université : Règlementation et ingenierie des Dipositifs Médicaux

La révision en cours de la réglementation européenne sur les dispositifs médicaux intègre la notion de personne qualifiée. Cette formation […]

Depuis Montpellier, Futurapolis-Santé va décrypter la médecine du futur

Montrer les « nouvelles prouesses de la Science » : telle est l’ambition de la première édition de Futurapolis Santé organisée par Le […]

L’innovation inversée, un espoir pour la santé mondiale

Tous les pays du monde se posent la même question : comment améliorer à moindre coût nos systèmes de santé ? Une […]