TESALYS réalise une nouvelle levée de fonds de 6 millions d’euros

Créée en 2012, la société française TESALYS poursuit sa croissance exemplaire sur les marchés étrangers comme dans l’hexagone grâce à une technologie unique, la seule capable d’éliminer à la source les déchets à risques infectieux.

Rapidement passée du stade de start-up prometteuse à celui d’entreprise parfaitement structurée, TESALYS aborde l’année 2019 avec confiance en se lançant dans une nouvelle phase de son développement accompagnée d’une levée de fonds de 6 millions d’euros.

Une technologie « made in France » unique

TESALYS est née en 2012 dans la région toulousaine sous l’impulsion de ses trois fondateurs – Miquel Lozano, Jean-Michel Rodriguez et Emmanuel Hengl – pour répondre à une problématique aussi environnementale que sociétale : le traitement des déchets à risques infectieux.

En un peu plus de 6 ans, l’entreprise française qui conçoit, fabrique et commercialise des systèmes totalement inédits permettant aux hôpitaux, centres médicaux, laboratoires… de traiter à la source leurs déchets à risques infectieux, a su s’imposer sur un marché mondial et très sensible.

Sa technologie « made in France » est aujourd’hui mondialement reconnue par les établissements les plus exigeants et contraints. TESALYS compte aujourd’hui :
– une quinzaine de salariés
– plus de 300 machines installées dans plus de 50 pays
– un chiffre d’affaires attendu de 4,5 millions d’euros sur l’exercice 2018 dont 95% réalisé à l’export.

2019, vers une nouvelle phase de développement

En ce début d’année 2019, TESALYS se lance dans une nouvelle phase de son développement et a, pour ce faire, effectué une nouvelle levée de fonds de 6 millions d’euros. Accompagnée par Entrepreneur Venture depuis 2014, TESALYS vient de réaliser une nouvelle levée de fonds de 6 millions d’euros auprès d’iXO Private Equity et Sigma Gestion. Cette dernière levée de fonds
va permettre à TESALYS de :
– poursuivre le développement de ses ventes sur ses principaux marchés que sont l’Asie, l’Amérique Latine, le Moyen-Orient et l’Afrique, à travers des implantations locales ;
– accélérer ses ventes sur les marchés naissants : Europe, Amérique du Nord et Chine ;
– ouvrir un nouveau site d’assemblage afin d’augmenter sa capacité de production ;
– élargir sa gamme de machines, consommables et services annexes afin de pouvoir adresser l’ensemble des besoins des producteurs de DASRI, en particulier les établissements de taille plus
importante (CHR, CHU, Cliniques MCO, Industries biopharmaceutiques…).

Lire la suite…

CP_TESALYS_JANVIER2019

 

Communiqué de presse – Tesalys

La une de nos adhérents

PLONGÉE AU CŒUR DU CONSERVATOIRE BOTANIQUE DES LABORATOIRES PIERRE FABRE

En 2001, le célèbre pharmacien Pierre Fabre (fondateur du groupe pharmaceutique éponyme), a décidé de créer un conservatoire botanique non […]

À TOULOUSE, LES VICTIMES D’AVC SE RÉÉDUQUENT GRÂCE AU LOGICIEL DE RÉALITÉ VIRTUELLE COVIRTUA

La startup toulousaine Covirtua a mis au point un logiciel de réalité virtuelle qui simule des scénarios de la vie […]

Santé et intelligence artificielle : « Allo algo… bobo ! »

Les algorithmes vont-ils demain remplacer nos médecins traitants ? L’intelligence artificielle ouvre des perspectives gigantesques dans le domaine de la santé, […]

Notre actualité

BIOMED Alliance – Partenaire de l’Université d’été de l’e-santé – vous informe

Premiers temps forts de l’université d’été de l’e-santé à Castres              du 2 au 4 juillet […]

Intelligence artificielle : le projet toulousain labellisé

Le projet d’Institut interdisciplinaire d’intelligence artificielle (3IA) Aniti de Toulouse vient d’être définitivement labellisé. Avec Grenoble, Nice et Paris, la Ville rose accueillera […]

Chez Blanc Tailleur, trois cadres endossent le costume du patron

Spécialisée dans le design industriel, la société Blanc Tailleur basée à Labège, a été rachetée par trois de ses salariés […]