Sets et packs de soins stériles : Innoset couvre l’ensemble des besoins à l’hôpital et en soins à domicile

Avec un nouveau bâtiment de 5000 m2 (1ère tranche) inauguré en 2014, Innoset a multiplié par 5 sa capacité de production. «Nous avons su conquérir de nouveaux marchés en France et en Europe, détenus entre autres par des sociétés allemandes ou belges  ainsi que des importateurs de produits chinois, » confie Jean-Marc Leonarc-Ducluzeau, qui auparavant, était contraint de refuser des marchés, faute de capacité dans les anciens locaux.

Devenue un des premiers acteurs sur le segment de l’ambulatoire et du maintien à domicile, cette PME, qui fabrique des kits et packs de soins stériles, a fait le choix d’emménager dans des locaux « verts », à l’image de ses produits recyclables ou pour certains biodégradables (nouveau développement). Cette gamme écologique, qui n’a pas d’équivalent en Europe, va encore évoluer avec le développement en cours de blisters conçus en agromatériaux.

L’année écoulée aura aussi été marquée par le lancement de plusieurs nouveaux packs de cathéters (Picline, Périnerveux, Midline…) facilitant chez le patient le suivi post opératoire et l’administration des traitements (1). La société a également breveté le set « tracheocare » qui comporte un pansement spécifique destiné à accélérer la cicatrisation, limiter le risque d’infection, et améliorer le quotidien des trachéotomisés.

Autre innovation : une nouvelle tubulure d’irrigation connectée à une pompe. Elle permet de relier les poches d’irrigation à l’endoscope et /ou d’autres instruments endoscopiques, afin d’assurer en toute simplicité et sécurité, l’irrigation durant les interventions. Avec cette nouvelle solution, le médecin travaille dans de meilleures conditions, car il peut visualiser et donc mieux maîtriser les doses injectées de liquides de rinçage…

Du traitement de l’escarre à l’oncologie en passant par l’endoscopie, l’entreprise a élaboré des lignes complètes de traitement, afin de satisfaire l’ensemble des besoins des professionnels,  de l’endoscopie en ambulatoire jusqu’au soin post-opératoire à domicile.

Dans un souci de diversification, Innoset compte à présent conforter ses positions sur l’hospitalier. La PME propose déjà des produits pour l’obstétrique, la  gynécologie et les soins de maternité, avec des packs spécifiques au bloc opératoire.

« A l’horizon 2016-2017, nous consoliderons l’offre dédiée à l’acte chirurgical en misant à la fois sur des produits qualitatifs à forte valeur ajoutée et compétitifs en prix » indique Jean-Marc Leonarc-Ducluzeau.

En parallèle, les efforts sont maintenus sur le segment du Home Care, appelé à gagner du terrain avec de plus en plus d’hospitalisations de jour, et une chaîne de soins de mieux en mieux organisée à domicile (plusieurs brevets verront le jour prochainement).

Cette pratique du Home Care étant bien installée en Grande-Bretagne (2), l’entreprise a commencé à exporter sa gamme outre-Manche.

10% du CA sont à présent réalisés sur les marchés extérieurs. « La prise en charge par l’assurance maladie est déterminante dans ce type d’activité » rappelle Jean-Marc Leonarc-Ducluzeau en évoquant les marges de progression encore importantes sur l’hexagone. Si bien que l’exercice 2015 devrait atteindre les 4,8 M€ et celui de 2016 les 5,9 M€ !

Emma Bao
Diffusé le 28 février 2015

(1) : pack de cathéters pour véhiculer les médicaments  du bras au cœur ou sur un trajet plus court.

(2) : Aux USA, la pratique est aussi courante avec 60% des gestes effectués en ambulatoire. Mais le marché est difficile à pénétrer.

 

 

A retenir

-Effectifs : 35 personnes

-4,5 M€ investis dans le nouveau bâtiment ; ce dernier comporte 2000 m2 de salles blanches et 1 unité de stérilisation (bientôt 2).

-Concernant l’innovation, l’entreprise a déposé une dizaine de brevets.

-Innoset a implanté une unité en Tunisie (à Sousse) dédiée à la fabrication de sous-ensembles pour l’anesthésie et les blocs opératoires. Les produits sont finalisés et stérilisés au siège d’Escalquens.

-Thomas Leonarc-Ducluzeau fils du créateur et spécialiste de la gestion de la production et du financier, a rejoint l’équipe Innoset en 2008, et a été nommé Directeur Général en 2010.

 

Source Entreprises Midi-Pyrénées – Mars 2015

La une de nos adhérents

Meavanti : la nouvelle prothèse mammaire en cours d’étude comparative

Elle l’a imaginée, réalisée et brevetée : Leonarda Sanchez-Comte a mis au point une prothèse mammaire externe innovante, offrant du sur-mesure […]

Tesalys transforme les déchets infectieux en confettis

MAGIQUE. Que faire des aiguilles, pansements et autres détritus infectieux des hôpitaux ? Pour éviter de coûteux transports vers des centres […]

AnatomikModeling, la haute-couture de la prothèse médicale

C’est une première mondiale qui a fait du bruit : en octobre 2016, l’équipe médicale de pneumologie du CHU de […]

Notre actualité

« L’outil doit rester un support, ne pas remplacer l’humain »

Les cliniques Capio soutiennent Futurapolis pour la première fois cette année. Véronique Dahan, directrice régionale du groupe explique son choix, […]

Un « CHU nouvelle génération » attendu à Toulouse

Le CHU de Toulouse soutenu par l’Inserm, le CNRS et l’université Paul-Sabatier, espère accueillir dans les mois à venir un […]