Medexprim. Des outils pour créer sa base de données d’imageries médicales

Karine Seymour et les deux autres salariés de Medexprim  viennent de clôturer une levée de fonds de 300 000 euros auprès d’investisseurs privés. Un soutien qui va lui permettre de s’agrandir : six embauches sont prévues d’ici à fin 2019. Soutenue par la Région (Pass Export), lauréate du réseau Entreprendre Occitanie et récemment intégrée dans un programme de recherche européen  (projet Primage), Medexprim prévoit d’atteindre 1M€ de chiffre d’affaires dès 2020. La pépite toulousaine hébergée chez l’éditeur de logiciels Berger-Levrault est sur un marché de niche : celui de l’exploitation des archives d’imagerie médicale. Des données qui s’avèrent très précieuses pour la recherche et pour la réalisation d’algorithmes d’intelligence artificielle. L’offre logicielle de Medexprim va permettre la constitution de bases de données pour ces recherches.  Après un premier prototype testé au CHU de Toulouse, Medexprim cible d’autres  établissements médicaux de recherche, comme le centre hospitalier sud-francilien et l’institut Curie qui ont déjà signé avec la start-up.  Ses clients seront aussi des industriels créateurs d’outils  IA nécessitant ce genre de données. Un premier accord a été signé avec un prestataire européen de ce genre (identité non communiquée). Medexprim prévoit un deuxième tour de table fin 2019, cette fois-ci autour d’1 M€.

Source Entreprises Occitanie – Décembre 2018

 

MEDEXPRIM participe au projet Européen PRIMAGE

Une subvention de 10M€ a été allouée au projet PRIMAGE (PRedictive In-silico Multiscale Analytics to support cancer personalized diaGnosis and prognosis, Empowered by imaging biomarkers) par le programme de recherche Horizon 2020 de la Commission Européenne. Le projet a été lancé le 1er décembre 2018 et regroupe 16 partenaires, dont Medexprim. Il utilisera des bases d’images et données cliniques associées existantes et les services European Open Science Cloud (EOSC) pour développer des modèles de simulation d’évolutions de tumeurs solides sur la base de marqueurs d’imagerie (radiomique). Des outils d’aide au diagnostic et décision thérapeutique seront développés pour la prise en charge de deux cancers pédiatriques : les neuroblastomes et les gliomes. Medexprim est chargé de mettre en place les outils automatisant et sécurisant l’extraction, la pseudonymisation, la structuration et le contrôle qualité des données.

Plus d’information sur PRIMAGE sur https://cordis.europa.eu/project/rcn/219021/factsheet/en

Source Karine Seymour – 24/01/2019

La une de nos adhérents

Tesalys. 300 machines disséminées dans une cinquantaine de pays

C’est au Moyen Orient que Tesalys a vendu sa première machine d’élimination des déchets à risques infectieux à la source. […]

Santé et intelligence artificielle : « Allo algo… bobo ! »

Les algorithmes vont-ils demain remplacer nos médecins traitants ? L’intelligence artificielle ouvre des perspectives gigantesques dans le domaine de la santé, […]

Airfan réveille le marché du dépistage de l’apnée du sommeil

Basé à Colomiers (Haute-Garonne), Airfan est spécialisé depuis 2003 dans la fabrication de ventilateurs centrifuges pour les appareils d’assistance respiratoire. […]

Notre actualité

BIOMED Alliance – Partenaire de l’Université d’été de l’e-santé – vous informe

Premiers temps forts de l’université d’été de l’e-santé à Castres              du 2 au 4 juillet […]

Intelligence artificielle : le projet toulousain labellisé

Le projet d’Institut interdisciplinaire d’intelligence artificielle (3IA) Aniti de Toulouse vient d’être définitivement labellisé. Avec Grenoble, Nice et Paris, la Ville rose accueillera […]

Chez Blanc Tailleur, trois cadres endossent le costume du patron

Spécialisée dans le design industriel, la société Blanc Tailleur basée à Labège, a été rachetée par trois de ses salariés […]