La création de Biomed Alliance est une nouvelle étape pour nos entreprises de biotech en Occitanie

logo-Biomed-global

 

Officielle ce jeudi 30 juin, la fusion entre BioMedical Alliance et Biomeridies va former une unique association Biomed Alliance, forte d’une centaine d’entreprises des biotechnologies et de la santé dans la région Occitanie. Explications avec Jean-Marie Courcier, vice-président.

 

Jean-Marie Courcier, pourquoi ce rapprochement ?
Nous travaillons depuis longtemps avec les entreprises de ex-Languedoc-Roussillon sur des projets communs et plusieurs de nos adhérents sont implantés sur la grande région. La création de Biomed Alliance ce jeudi 30 juin, n’est donc pas seulement la prise en compte de la nouvelle organisation territoriale, mais également une nouvelle étape au service de nos entreprises.

Quels sont les objectifs ?
L’objectif de Biomedical Alliance, qui se composait de soixante-dix entreprises, était de stimuler le développement économique en Midi-Pyrénées. L’association en Languedoc-Roussillon Biomeridies, avec ses quarante adhérents, faisait de même. Aussi, la nouvelle entité conserve son travail en lien avec les besoins des entreprises pour favoriser leur développement économique.

Cette association les aide à mieux se connaitre entre elles. Car elle permet de travailler en réseau, en mutualisant leurs actions de développement communes, de partager l’expérience des autres entrepreneurs. L’association leur permet aussi de faire connaitre leur savoir-faire pour réaliser du business, par l’exportation notamment.

Comment va-t-elle fonctionner ?
Elle est dirigée par un bureau de six membres issus à parité des deux régions. Didier Ritter, ex président de Biomeridies, est le premier président pour un mandat de deux ans. Et j’en assure la vice-présidence.

Nous conservons les deux antennes à Toulouse et Montpellier pour assurer les animations de proximité auprès des adhérents. Des worshops thématiques sont maintenus durant lesquels des intervenants présentent des sujets d’actualité pour les entreprises (ventes, industrialisation, réseaux sociaux).

Des ateliers « BMAtinales » et les « Bons moments adhérents », au cours desquels les entreprises adhérentes présentent leur activité, sont aussi au programme. Nous allons également mener des actions communes.

Cette association n’entre-t-elle pas en concurrence avec les deux pôles de compétitivité Eurobiomed et Cancer-bio-santé ?
Non, car nous sommes une association d’entreprises qui s’appuie sur les pôles, qui eux sont en lien avec la recherche académique pour bâtir des projets.


Propos recueillis par Audrey Sommazi

Source Touleco – 30 juin 2016

La une de nos adhérents

HISTALIM DÉVELOPPE LA MÉDECINE PERSONNALISÉE

Histalim développe des biomarqueurs qui dressent le profil immunitaire d’une tumeur, un outil de diagnostic unique en Europe. L’entreprise montpelliéraine, […]

Pierre Fabre lance une nouvelle technique d’extraction végétale

Après 8 ans de R&D, les laboratoires castrais Pierre Fabre (13 500 collaborateurs ; CA 2017 : 2,3 Mds€) lancent […]

TESALYS réalise une nouvelle levée de fonds de 6 millions d’euros

Créée en 2012, la société française TESALYS poursuit sa croissance exemplaire sur les marchés étrangers comme dans l’hexagone grâce à […]

Notre actualité

SmartCatch piège les cellules cancéreuses dans son filet

La start-up toulousaine SmartCatch a développé un « micro filet » qui capture les cellules tumorales circulant dans le sang d’un patient […]

Nateo Healthcare. Une ceinture connectée pour surveiller les grossesses à distance

Créée en 2016, la start-up  Nateo Healthcare développe une ceinture connectée mobile pour la surveillance des grossesses. Olivier Beaudoin, directeur […]

Antabio : développement clinique sur les infections nosocomiales en 2019

Antabio fait partie des biotechs régionales parmi les plus prometteuses. Elle s’attaque à un problème de santé publique majeur en […]