HISTALIM INNOVE DANS LA LUTTE CONTRE LES CANCERS

La société montpelliéraine Histalim développe des biomarqueurs destinés à dresser le profil immunitaire d’une tumeur. Filiale du leader européen de biologiemédicale Cerba Healthcare depuis septembre, elle vise un développement international.

La spécialité d’Histalim ?

Le développement de nouvelles thérapies telles que l’immunothérapie, de plus en plus utilisée dans le traitement des cancers. Prestataire de service en histologie et en analyse d’images, l’entreprise montpelliéraine met au point des biomarqueurs qui permettent de dresser le profil immunitaire des tumeurs.

« L’immuno-profiling est un outil de médecine de précision qui va permettre de comprendre où se situent les blocages immunitaires en jeu dans cette maladie et de savoir quelle immunothérapie va être appropriée à tel cancer », résume Jean-Philippe Coton, qui a fondé Histalim en 2005.

« Ces nouveaux traitements concentrent l’attention de l’industrie pharmaceutique », ajoute le dirigeant.

Sa société réalise aussi chaque année, des essais cliniques, pour valider des protocoles grâce à l’immunohistochimie multiplex, une technologie d’imagerie très précise qui permet de visualiser plusieurs biomarqueurs à partir d’une seule coupe histologique, et qu’elle cherche à développer.

Développement international

En septembre, Histalim a été reprise par le groupe européen Cerba Healthcare, expert international du diagnostic biologique.

« Mettre au point des biomarqueurs, dans la perspective d’une médecine personnalisée en oncologie, rapproche nécessairement du diagnostic médical », note Jean-Philippe Coton qui garde les rênes de l’entreprise.
En rejoignant Cerba, sa société s’allie à un réseau de laboratoires aux activités complémentaires présents dans une cinquantaine de pays, et avec lesquels elle va pouvoir créer des synergies. Forte de 45 collaborateurs, Histalim reste basée dans la métropole de Montpellier.
« L’écosystème est très bon, il nous a permis de trouver des clients au-delà des frontières régionales », se réjouit le dirigeant.
Source Entreprendre Montpellier – Novembre 2018

 

La une de nos adhérents

Pierre Fabre lance une nouvelle technique d’extraction végétale

Après 8 ans de R&D, les laboratoires castrais Pierre Fabre (13 500 collaborateurs ; CA 2017 : 2,3 Mds€) lancent […]

TESALYS réalise une nouvelle levée de fonds de 6 millions d’euros

Créée en 2012, la société française TESALYS poursuit sa croissance exemplaire sur les marchés étrangers comme dans l’hexagone grâce à […]

La Qualité du Spatial au prix de l’Aéronautique, MICROTEC déploie son offre Dual Hi-Rel (High Reliability – Electronique Haute Fiabilité)

Après 9 mois de travaux, la construction de 2 100 m² de bâtiments, l’extension et la rénovation des salles blanches […]

Notre actualité

Nateo Healthcare. Une ceinture connectée pour surveiller les grossesses à distance

Créée en 2016, la start-up  Nateo Healthcare développe une ceinture connectée mobile pour la surveillance des grossesses. Olivier Beaudoin, directeur […]

Antabio : développement clinique sur les infections nosocomiales en 2019

Antabio fait partie des biotechs régionales parmi les plus prometteuses. Elle s’attaque à un problème de santé publique majeur en […]

Emilie Royere, pôle Eurobiomed : « Un grand pôle couvrant le sud de la France nous donnerait plus de poids »

Les pôles de compétitivité santé Eurobiomed et Cancer-Bio-Santé ont présenté un projet commun pour ne faire plus qu’un dès 2019. […]