Botdesign : les chatbots sécurisés dans la santé arrivent

L’arrivée des chatbots dans la santé est imminente.  Une startup toulousaine, Botdesign en a fait son cœur de métier. Le potentiel de ces outils d’e-santé paraît énorme associés avec l’intelligence artificielle avec des applications  pour faciliter le suivi médical à domicile, l’information du patient, réaliser des prédiagnostic, automatiser les tâches récurrentes et les prises de rendez-vous, organiser les relations patients, professionnels et établissements…. En novembre dernier BotDesign a lancé Infinity, une messagerie instantannée sécurisée et cryptée données de santé en collaborant avec le MiPih, groupement d’intérêt public dédié au système d’information.

Botdesign est une division d’e-santé lancé sous l’égide de NexStep Santé, créé en 2016. A l’origine il y a trois associés  aux expertises très complémentaires. Pharmacien de formation et spécialiste des maladies chroniques, Jean-Louis Fraysse a dirigé pendant une dizaine d’années Sadir Assistance à Toulouse, prestataire de santé à domicile (10 000 patients en France), rachetée en 2016 par le groupe La Poste. Ingénieur biomédical, Olivier Thuillart a travaillé chez Cerner Corp (système d’information hospitalier pour la santé), avant de rejoindre en 2012 Sadir Assistance pour mettre en place un département de télémédecine. Emmanuel Corcin est diplômé d’Ecole de commerce.

Avec toutes ces expériences cumulées intégrant les aspects scientifiques, le juridique et le numérique, BotDesign cible particulièrement les maladies chroniques, 15 millions de Français sont concernés. La start-up a par exemple noué des partenariats avec l’Association Française des Diabétiques et différents professionnels de santé. Dans les clients potentiels figurent les laboratoires pharmaceutiques, les établissements de santé, les mutuelles… Une première référence de chabot sera opérationnelle début 2018 pour un grand laboratoire sur des produits autour du bien-être.
«Les robots conversationnels sont capables de réaliser des prédiagnostics qui seront ensuite mis à disposition et validés par les
professionnels de santé» indique Olivier Thuillart.

Rapidement BotDesign souhaite maîtriser en interne la conception des chatbots. Une data analyst a été embauchée et des développeurs viendront compléter l’effectif courant 2018. Une levée de fonds d’1 à 1,5 million d’euros est en cours de réalisation. BotDesign est implantée à la fois sur la pépinière du Grand Toulouse à Bordelongue et à la Station F à Paris, lancée par Xavier Niel. Un 3e site est envisagé à Lyon. Cette start-up a pris le temps de s’inscrire dans l’écosystème local, membre du réseau Entreprendre, d’Airbus Développement, de Digital Place, des pôles Cancerbiosanté et
Aerospace Valley. L’aéronautique ? La santé des pilotes, des passagers est devenu un sujet majeur et BotDesign pourrait y apporter son expertise. Si le champ du possible est large, «Nous allons nous concentrer sur le développement de services pour nos clients. Par exemple pour automatiser les tâches qui n’ont pas de valeur ajoutée, détecter des signaux faibles qui seront exploités ensuite par les professionnels de santé» précise Olivier Thuillart.

 

 

Sources Entreprises Occitanie – Février 2018

La une de nos adhérents

HISTALIM INNOVE DANS LA LUTTE CONTRE LES CANCERS

La société montpelliéraine Histalim développe des biomarqueurs destinés à dresser le profil immunitaire d’une tumeur. Filiale du leader européen de […]

Les Capitole Angels récompensent sept Start-up

En clôture du salon Occitanie Invest, les Capitole Angels ont récompensé sept start-up du département. La nouveauté de cette troisième édition était le […]

Telegrafik reçoit le Prix IoT du concours Futurapolis

La start-up Telegrafik, spécialisée dans les services connectés de maintien au domicile des personnes fragiles et le télésuivi de patient, […]

Notre actualité

Remise de la Légion d’Honneur à Pascale Bouillé

Remise de la Légion d’honneur à Pascale Bouillé de Vectalys By Flash Therapeutics pour son incroyable parcours de recherche et […]

Montpellier : Le CHU teste un casque qui pourrait peut-être soigner la maladie d’Alzheimer

Avec 1,2 million de cas en France, et 47 millions dans le monde, la maladie d’Alzheimer est un véritable fléau, pour lequel il […]

Recherches Partenaires en collaboration avec l’agence AD’OCC

Recherche Partenaires     Publication du 17-12-2018 – Consulter Partenaire recherché pour le développement d’un prototype d’assemblage d’aiguille destiné à soulager […]