Avanti, une prothèse mammaire externe innovante et 100% française !

Les prothèses mammaires externes standard cadrent rarement avec les besoins des femmes ayant subi une mastectomie. A partir de ce constat, Leonarda Sanchez- Comte a imaginé une solution sur mesure et accessible au plus grand nombre. « Les dispositifs actuels engendrent des mal-être physiques, des problèmes posturaux ; sur une taille de bonnet donné, il peut y avoir un écart de poids de 100 à 150 grammes par rapport au sein existant ou à la masse souhaitée » explique la dirigeante de New Team. Cette inadaptation assortie également de soucis esthétiques,  est très pénalisante pour celles qui doivent après le choc de l’ablation se reconstruire psychologiquement et renouer avec leur corps.

Le système que vient de breveter l’entreprise est le fruit de 18 mois de R&D. Baptisée Avanti, la future prothèse mammaire est personnalisable à souhait. Plusieurs éléments de lestage, positionnés de manière harmonieuse,  sont insérés à l’intérieur d’une coque en silicone si bien que l’utilisatrice portera un dispositif calculé aux 10 grammes près ! En commandant en ligne une taille de bonnet (B, C, D…) et un poids précis (par rapport au sein restant et à celui enlevé), chaque femme recevra selon son choix, un kit de composants à assembler ou le produit prêt à l’usage.

« Avec ce nouveau concept, New Team offrira au meilleur prix, le meilleur produit sur étagère au monde » commente la fondatrice de la société qui a pour première ambition d’aider les femmes à mieux vivre le port d’une prothèse externe. Après avoir mis au point et protégé l’invention, cette chef d’entreprise s’attelle à présent au financement du développement et de la pré-industrialisation du produit. Une campagne de crowdfunding sur la plateforme Ulule est en préparation. Des fonds investisseurs sont activement recherchés. En parallèle, les essais se poursuivent pour optimiser les matériaux, obtenir des silicones alliant dynamique, souplesse, malléabilité. Un travail confié à un fabricant spécialisé dans les applications santé.

Une fois le prototype finalisé et les préséries testées sur un panel d’utilisatrices, la fabrication s’enclenchera. « Je souhaite parvenir à un prix à la portée de toutes les femmes et contribuer à réduire le coût global pour la Sécurité Sociale» insiste Leonarda Sanchez-Comte qui dans les chantiers à conduire doit peaufiner la stratégie de distribution (en ligne, via un réseau…), penser le packaging, obtenir le marquage CE… La portée mondiale et la dimension sociétale du projet plaident en faveur de son financement et de sa réussite commerciale. Une belle aventure pour Avanti, le dispositif médical 100% made in France !

 

A retenir

-New Team a été créée fin 2011

-Actuellement, trois acteurs allemands se répartissent le marché, proposant une fourchette de prix entre 80 et 200 euros en fonction du type de prothèse.

-En France, la Sécurité Sociale prend à sa charge 69,75 € sur un modèle de base

 

Une collection lingerie pour compléter l’offre

La diversification de l’offre est aussi à l’étude avec la conception d’une gamme de lingerie adaptée aux utilisatrices de prothèses externes. Dans ce domaine, de nouveaux styles plus ergonomiques sont à concevoir et New Team compte bien arriver avec des propositions pertinentes et plus féminines que les sous-vêtements actuels

Source le Journal des Entreprises – 01/09/2016

 

La une de nos adhérents

HISTALIM DÉVELOPPE LA MÉDECINE PERSONNALISÉE

Histalim développe des biomarqueurs qui dressent le profil immunitaire d’une tumeur, un outil de diagnostic unique en Europe. L’entreprise montpelliéraine, […]

Pierre Fabre lance une nouvelle technique d’extraction végétale

Après 8 ans de R&D, les laboratoires castrais Pierre Fabre (13 500 collaborateurs ; CA 2017 : 2,3 Mds€) lancent […]

TESALYS réalise une nouvelle levée de fonds de 6 millions d’euros

Créée en 2012, la société française TESALYS poursuit sa croissance exemplaire sur les marchés étrangers comme dans l’hexagone grâce à […]

Notre actualité

SmartCatch piège les cellules cancéreuses dans son filet

La start-up toulousaine SmartCatch a développé un « micro filet » qui capture les cellules tumorales circulant dans le sang d’un patient […]

Nateo Healthcare. Une ceinture connectée pour surveiller les grossesses à distance

Créée en 2016, la start-up  Nateo Healthcare développe une ceinture connectée mobile pour la surveillance des grossesses. Olivier Beaudoin, directeur […]

Antabio : développement clinique sur les infections nosocomiales en 2019

Antabio fait partie des biotechs régionales parmi les plus prometteuses. Elle s’attaque à un problème de santé publique majeur en […]