Antabio annonce d’importantes avancées…

Logo ANTABIOdans le développement de ses traitements innovants contre les infections résistantes aux antibiotiques

 

Des jalons clés ont été atteints dans les deux programmes de recherche menés en collaboration avec le Wellcome Trust, conduisant au versement de 3,1 millions d’euros.

Labège, France, 7 Mars 2016. Antabio annonce l’atteinte de deux jalons clés dans le cadre de sa collaboration avec la prestigieuse fondation britannique Wellcome Trust visant à développer des traitements innovants contre les infections résistantes aux antibiotiques. Ces résultats, qui confirment les progrès réalisés vers la nomination d’un candidat préclinique pour le programme le plus avancé, déclenchent le versement cumulé de 3,1 millions d’euros en plusieurs tranches.

Le premier programme, initié en février 2013 et soutenu à hauteur de 4,7 millions d’euros par un Seeding Drug Discovery Award du Wellcome Trust (programme « MBLi »), a pour objectif de développer de nouveaux inhibiteurs de métallo bêta-lactamases (MBLs), enzymes responsables de multi-résistances aux antibiotiques tels que les carbapénèmes. Antabio a aujourd’hui atteint une étape clé dans le développement de ce programme suite à l’identification d’une série chimique aux propriétés « drug-like », efficace in vivo, et dont le spectre d’action permet de rétablir l’activité des carbapénèmes contre des souches cliniques productrices de MBLs. Ces résultats valident un jalon décisif dans la collaboration avec le Wellcome Trust avec pour objectif la nomination d’un candidat préclinique dès 2017.

Le second programme de recherche soutenu par le Wellcome Trust depuis mai 2015 à hauteur de 4,0 millions d’euros (programme « PBi ») a pour objectif de développer une série de molécules actives contre les biofilms de Pseudomonas aeruginosa responsables d’infections chroniques chez les patients atteints de mucoviscidose. Maladie génétique potentiellement mortelle la plus fréquente en Europe, la mucoviscidose touche 1 sur 2500 naissances vivantes. La cause principale de mortalité des patients atteints de mucoviscidose est la détérioration progressive et irréversible de leurs fonctions pulmonaires due à l’infection chronique causée par la bactérie Pseudomonas aeruginosa. Antabio a identifié une famille de composés « leads » actifs in vitro et dont les excellentes propriétés physicochimiques et pharmacocinétiques ont permis l’atteinte du premier jalon dans la collaboration avec le Wellcome Trust. Les fonds supplémentaires libérés permettront de soutenir l’optimisation de ces molécules en vue de la nomination d’un candidat préclinique à l’horizon 2018.

« Je suis très fier des performances remarquables réalisées par l’équipe d’Antabio dans le cadre de la collaboration avec le Wellcome Trust. Ces pas décisifs vers la découverte de nouveaux médicaments auront à terme un impact très significatif en améliorant la prise en charge des patients atteints d’infections sévères et multi-résistantes. » souligne Marc Lemonnier, Président d’Antabio. « Antabio veut bâtir sur cet élan en faisant appel à de nouveaux investisseurs et partenaires industriels pour accompagner la société dans les prochaines étapes de développement préclinique et clinique de ses programmes innovants».

A propos d’Antabio

Antabio est une société biopharmaceutique dédiée à la découverte de nouveaux traitements des infections résistantes aux antibiotiques. Antabio dispose d’une équipe internationale avec une expertise spécifique en recherche et développement d’inhibiteurs de métallo-enzymes d’intérêt clinique. Antabio a développé un portefeuille divers de programmes de recherches ciblant les besoins médicaux majeurs dans le domaine des anti-infectieux et bénéficie d’un soutien important de la fondation Wellcome Trust. Antabio est à la recherche d’un investissement de 15 millions d’euros pour amener ses programmes au stade de preuve de concept clinique dès 2019. Pour en savoir plus, retrouvez Antabio au Nature Webcast on Antimicrobial Resistance featuring Antabio, le 09 mars 2016

La une de nos adhérents

Meavanti : la nouvelle prothèse mammaire en cours d’étude comparative

Elle l’a imaginée, réalisée et brevetée : Leonarda Sanchez-Comte a mis au point une prothèse mammaire externe innovante, offrant du sur-mesure […]

Tesalys transforme les déchets infectieux en confettis

MAGIQUE. Que faire des aiguilles, pansements et autres détritus infectieux des hôpitaux ? Pour éviter de coûteux transports vers des centres […]

AnatomikModeling, la haute-couture de la prothèse médicale

C’est une première mondiale qui a fait du bruit : en octobre 2016, l’équipe médicale de pneumologie du CHU de […]

Notre actualité

« L’outil doit rester un support, ne pas remplacer l’humain »

Les cliniques Capio soutiennent Futurapolis pour la première fois cette année. Véronique Dahan, directrice régionale du groupe explique son choix, […]

Un « CHU nouvelle génération » attendu à Toulouse

Le CHU de Toulouse soutenu par l’Inserm, le CNRS et l’université Paul-Sabatier, espère accueillir dans les mois à venir un […]