Anatomik Modeling. Ses produits dans plus de 30 hôpitaux en Europe

Santé. Spécialiste des dispositifs médicaux s’appuyant sur les technologies 3D, Anatomik Modeling soumet sa 2e gamme de dispositifs aux essais cliniques.

« Nous avons été assez efficaces sur la mise sur le marché de nos produits », reconnaît Benjamin Moreno, directeur général d’Anatomik Modeling. Si la petite société n’a que deux ans d’existence, elle commercialise sa première gamme de produits (prothèses de thorax) dans plus de 30 centres hospitaliers et cliniques en Europe. Sa stratégie : s’adosser au laboratoire parisien Sebbin pour profiter de son réseau commercial dans le monde. Les produits d’Anatomik Modeling sont le fruit de plusieurs années de R&D au service chirurgie réparatrice et grands brûlés du CHU de Toulouse, par le professeur Jean-Pierre Chavoin, ancien chef du service. Et de la rencontre avec Benjamin Moreno, biologiste, qui avait créé en 2008 IMA Solutions, société dédiée à la numérisation 3D des oeuvres de musées et des sites archéologiques.

Des prothèses sur mesure numérisées en 3D
Les deux experts ont ainsi créé Anatomik Modeling pour commercialiser ces prothèses de thorax, fabriquées non pas par la méthode traditionnelle (moulage sur le thorax du patient) mais en 3D. « Nous partons des données médicales par scanner du patient, pour créer un modèle numérique de son corps avec les os, la peau, les muscles, etc., y dessiner l’implant sur ordinateur (donc vraiment sur mesure) et fabriquer le prototype 3D à Toulouse. » Ce modèle est alors envoyé au laboratoire Sebbin qui réalise le moule puis la coulée silicone en élastomère de silicone de grade médical. Depuis l’an dernier, le développement commercial de cette gamme de produits s’est donc élargi hors du CHU de Toulouse, le premier client, avec un accent sur la formation des chirurgiens utilisateurs dans les locaux toulousains de la société puis au CHU pour suivre une intervention.

Une première mondiale
Depuis quelques mois, Anatomik Modeling poursuit ses innovations dans le segment cette fois des implants en pneumologie. Avec une première mondiale : la mise au point et la pose au CHU d’une prothèse trachéobronchique 3D conçue et fabriquée sur mesure, qui a valu d’ailleurs à la start-up d’être lauréate Coup de coeur – Vie, Santé, Bien-Etre au dernier salon Midinnov. Cette gamme est actuellement en phase d’essais cliniques (10 patients en 2017). « Nous étudions une troisième gamme de dispositifs médicaux, confie Benjamin Moreno. Sa nouveauté tiendra au coût de conception et de fabrication. » En parallèle, forte de son expertise en impression 3D de modèles anatomiques, Anatomik Modeling réfléchit à construire une offre de services. Certains acteurs de la santé en ont déjà fait la demande, comme la Clinique du Parc pour qui la société a fabriqué un bassin d’un patient, utilisé pour mieux préparer une intervention. Dotée d’une machine d’usinage et de deux imprimantes 3D, Anatomik Modeling espère doubler son chiffre d’affaires en 2017 et dépasser 1 M? en 2019.

Source Le Journal des Entreprises – 07/04/2017

La une de nos adhérents

Pierre Fabre lance une nouvelle technique d’extraction végétale

Après 8 ans de R&D, les laboratoires castrais Pierre Fabre (13 500 collaborateurs ; CA 2017 : 2,3 Mds€) lancent […]

TESALYS réalise une nouvelle levée de fonds de 6 millions d’euros

Créée en 2012, la société française TESALYS poursuit sa croissance exemplaire sur les marchés étrangers comme dans l’hexagone grâce à […]

La Qualité du Spatial au prix de l’Aéronautique, MICROTEC déploie son offre Dual Hi-Rel (High Reliability – Electronique Haute Fiabilité)

Après 9 mois de travaux, la construction de 2 100 m² de bâtiments, l’extension et la rénovation des salles blanches […]

Notre actualité

Nateo Healthcare. Une ceinture connectée pour surveiller les grossesses à distance

Créée en 2016, la start-up  Nateo Healthcare développe une ceinture connectée mobile pour la surveillance des grossesses. Olivier Beaudoin, directeur […]

Antabio : développement clinique sur les infections nosocomiales en 2019

Antabio fait partie des biotechs régionales parmi les plus prometteuses. Elle s’attaque à un problème de santé publique majeur en […]

Emilie Royere, pôle Eurobiomed : « Un grand pôle couvrant le sud de la France nous donnerait plus de poids »

Les pôles de compétitivité santé Eurobiomed et Cancer-Bio-Santé ont présenté un projet commun pour ne faire plus qu’un dès 2019. […]