4 millions d’Euros levés par ANTABIO pour le développement de nouveaux traitements des patients atteints de mucoviscidose

Antabio, société biopharmaceutique française spécialisée dans la lutte contre les infections résistantes aux antibiotiques, annonce que son programme de développement de nouveaux traitements pour les patients atteints de mucoviscidose a été primé à hauteur de 4 millions d’Euros par le Wellcome Trust. C’est la deuxième fois en deux ans qu’Antabio se voit récompensée par le prix « Seeding Drug Discovery Award » accordé par la prestigieuse fondation britannique. En 2014, Antabio avait été également lauréat du Concours Mondial d’Innovation 2030 pour ses recherches destinées à lutter contre les infections chroniques chez les patients atteints de mucoviscidose.

Maladie génétique potentiellement mortelle la plus fréquente en Europe, la mucoviscidose touche 1 sur 2500 naissances vivantes. En France on estime à 6000 le nombre de malades, avec 200 nouveaux cas par an. La cause principale de mortalité des patients atteints de mucoviscidose est la détérioration progressive et irréversible de leurs fonctions respiratoires due à une infection pulmonaire chronique causée par la bactérie Pseudomonas aeruginosa. Antabio a initié le développement d’une molécule thérapeutique qui cible spécifiquement les biofilms (structures résistantes aux antibiotiques formées par les Pseudomonas) et qui à terme permettra de bloquer les étapes précoces de l’infection pulmonaire et d’améliorer le traitement et les conditions de vie des patients.
Le programme de recherche soutenu par le Wellcome Trust à hauteur de 4 millions d’Euros, sur une durée de 2 ans, sera dirigé par le Dr. Martin Everett, Directeur de la Biologie à Antabio.

L’objectif du projet est de développer une série de molécules chimiques propriétaires actives contre les biofilms de Pseudomonas et efficaces in vivo en association avec les traitements de référence.
“Le besoin médical pour une prise en charge spécifique et efficace des infections chroniques chez les patients atteints de mucoviscidose demeure urgent et non adressé à ce jour.” précise Marc Lemonnier, Président d’ Antabio. “Ce nouveau financement du Wellcome Trust vient renforcer notre stratégie de développement visant de nouveaux marchés niche à fort potentiel et des besoins médicaux majeurs dans le domaine des anti-infectieux”.

 

A propos d’Antabio

Antabio est une société biopharmaceutique basée à Labège près de Toulouse, dédiée à la découverte et au développement de petites molécules destinées au traitement des infections résistantes aux antibiotiques, problématique de santé publique majeure, classée priorité médicale n°1 par l’OMS. Deux principaux axes de recherche sont poursuivis par Antabio. [1] Le développement d’inhibiteurs de metallo beta-lactamases, enzymes responsables de l’émergence de multi-résistances aux antibiotiques, soutenu par le Wellcome Trust pour le traitement des infections sévères à l’hôpital. [2] Le développement d’adjuvants d’antibiotiques visant à éradiquer les biofilms à Pseudomonas, soutenu par Bpifrance, pour le traitement des patients atteints de mucoviscidose souffrants d’infections pulmonaires chroniques. Antabio est membre du réseau Bpifrance Excellence depuis 2014.
About the Wellcome Trust
The Wellcome Trust is a global charitable foundation dedicated to improving health. We provide more than £700 million a year to support bright minds in science, the humanities and the social sciences, as well as education, public engagement and the application of research to medicine. www.wellcome.ac.uk

Press Contact :
press@antabio.com

 

La une de nos adhérents

Meavanti : la nouvelle prothèse mammaire en cours d’étude comparative

Elle l’a imaginée, réalisée et brevetée : Leonarda Sanchez-Comte a mis au point une prothèse mammaire externe innovante, offrant du sur-mesure […]

Tesalys transforme les déchets infectieux en confettis

MAGIQUE. Que faire des aiguilles, pansements et autres détritus infectieux des hôpitaux ? Pour éviter de coûteux transports vers des centres […]

AnatomikModeling, la haute-couture de la prothèse médicale

C’est une première mondiale qui a fait du bruit : en octobre 2016, l’équipe médicale de pneumologie du CHU de […]

Notre actualité

« L’outil doit rester un support, ne pas remplacer l’humain »

Les cliniques Capio soutiennent Futurapolis pour la première fois cette année. Véronique Dahan, directrice régionale du groupe explique son choix, […]

Un « CHU nouvelle génération » attendu à Toulouse

Le CHU de Toulouse soutenu par l’Inserm, le CNRS et l’université Paul-Sabatier, espère accueillir dans les mois à venir un […]