Biomed Alliance veut rassembler la filière biotech occitane

logo-Biomed-globalComme an­noncé dans nos co­lonnes, les 2 clus­ters ré­gio­naux des bio­techs et med­techs Bio­Me­di­cal Al­liance (70 adhé­rents, pré­sident : Jean-Ma­rie Cour­cier, ex-MP) et Bio­me­ri­dies (25 membres, pré­sident : Di­dier Rit­ter, ex-LR) fu­sionnent, le 30/6, à l’Ab­baye de Font­froide, pour don­ner nais­sance à Bio­med Al­liance. Ou­verte à des col­la­bo­ra­tions au-delà des fron­tières oc­ci­tanes, la nou­velle en­tité en­tend d’abord conso­li­der son an­crage ter­ri­to­rial en ou­vrant de nou­velles an­tennes, à Nîmes no­tam­ment, avant de s’at­ta­quer aux grands en­jeux de la fi­lière : mé­de­cine per­son­na­li­sée, vieillis­se­ment et e-santé.

Da­van­tage de lobby et de sy­ner­gies

Cette union vise en pre­mier lieu à ac­croître le ré­seau et les sy­ner­gies entre ses membres. « La bio­santé et les bio­techs étant deux sec­teurs stra­té­giques pour notre ac­ti­vité, cette fu­sion re­pré­sente un atout en vue de rayon­ner au ni­veau ré­gio­nal, as­sure Loïc Mar­chin, PDG de la so­ciété de chi­mie verte Py­lote (Tou­louse), qui dé­ve­loppe des mi­cro­sphères mi­né­rales per­met­tant de dé­truire des bac­té­ries. Elle va nous per­mettre de ca­pi­ta­li­ser sur les re­la­tions exis­tantes dans ces 2 do­maines et fa­vo­ri­ser les échanges et les par­tages d’ex­pé­rience. » Les 2 struc­tures bé­né­fi­ciant de leurs do­maines de spé­cia­li­tés res­pec­tifs. « Bio­me­ri­dies ap­por­tera son ex­pé­rience en ma­tière de bio­tech­no­lo­gies non mé­di­cales – agro-ali­men­taire, en­vi­ron­ne­ment, etc. – et, ré­ci­pro­que­ment, pro­fi­tera de l’ex­per­tise de BMA sur les dis­po­si­tifs mé­di­caux, que l’on sou­haite étendre en ex-LR. », pré­cise Di­dier Rit­ter, le nou­veau pré­sident de Bio­med Al­liance. Des com­plé­men­ta­ri­tés entre l’aé­ro­nau­tique et les dis­po­si­tifs mé­di­caux sont aussi en­vi­sa­geables, en ma­tière de stan­dards de sé­cu­rité, d’ana­lyse de risque ou dans cer­taines tech­no­lo­gies de géo­lo­ca­li­sa­tion de pré­ci­sion, par exemple.

Mais ce rap­pro­che­ment vise éga­le­ment à ren­for­cer la puis­sance de né­go­cia­tion et la vi­si­bi­lité des en­tre­prises d’une fi­lière stra­té­gique pour la nou­velle ré­gion Oc­ci­ta­nie. « Nous al­lons at­teindre une taille cri­tique plus si­gni­fi­ca­tive pour ré­pondre à cer­tains ap­pels d’offre en Eu­rope et à l’in­ter­na­tio­nal, com­plète Di­dier Rit­ter, Par ailleurs, nous conti­nue­rons à dé­fendre au ni­veau ré­gio­nal le po­ten­tiel de notre fi­lière, ainsi que les in­té­rêts de nos adhé­rents sur des ques­tions de concur­rence ou de for­ma­tion, par exemple ».

Une col­la­bo­ra­tions ren­for­cée avec les pôles de com­pé­ti­ti­vité

Ce ma­riage ne de­vrait pas gé­né­rer de concur­rence avec l’ac­ti­vité des 2 pôles de com­pé­ti­ti­vi­tés santé de la Ré­gion : Can­cer Bio Santé (CBS) et Eu­ro­bio­med, dont les sta­tuts et le pé­ri­mètre géo­gra­phique (Eu­ro­bio­med en ex-LR et PACA, et CBS sur l’ex-MP et le Li­mou­sin) em­pêchent pour l’heure tout rap­pro­che­ment. « Notre vo­ca­tion n’est pas la même : nous re­cher­chons les par­tages d’ex­pé­rience entre en­tre­prises tan­dis que les pôles as­surent le dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique de la fi­lière et fa­vo­risent les ren­contres entre en­tre­prises et re­cherche », ex­plique Jean-Ma­rie Cour­cier. Au contraire, le nou­veau clus­ter es­père da­van­tage de col­la­bo­ra­tions avec les 2 pôle de com­pé­ti­ti­vité, à l’image du pro­jet de créa­tion de la start-up spé­cia­li­sée dans les tests d’ob­jets de santé in­no­vants, Kyo­med, ini­tiée par Eu­ro­bio­med et comp­tant à son ca­pi­tal, 7 en­tre­prises membres de Bio­me­ri­dies.

 

Source La Lettre M

Pierre Havez

La une de nos adhérents

Tesalys fait des confettis avec les déchets infectieux, et ça marche

Après avoir conquis plusieurs pays en voie de développement, le broyeur-stérilisateur de déchets contaminés de Tesalys s’attaque à la France. […]

Anatomik Modeling. Ses produits dans plus de 30 hôpitaux en Europe

Santé. Spécialiste des dispositifs médicaux s’appuyant sur les technologies 3D, Anatomik Modeling soumet sa 2e gamme de dispositifs aux essais […]

Starvac met la pression sur sa croissance

Depuis plus de 40 ans, Starvac conçoit et fabrique à Toulouse ses appareils de « palper rouler ». Mais la concurrence asiatique […]

Notre actualité

Quel avenir pour la médecine du futur ?

«La médecine du futur : créer, anticiper, développer». Tel était le thème du colloque proposé aux acteurs de la santé […]

MEDTECH

Visualisez l’étude technologique MedTech

BIOTECH

Visualisez le Panorama de l’industrie des Sciences et de la Vie en France